Téléphone

04 - 74 - 75 - 03 - 20

de 8h15 à 12h - 16h45 à 18h

Inscriptions
Informations

Si l'école m'était contée...

4, Montée de l'Abbaye, 01130 NANTUA

Documents d'inscription

2024/2025 (à venir)

secretariat@saintetherese-nantua.com

Le temps des moines

C’est vers la fin du VIIème siècle qu'on situe la fondation d'un monastère Bénédictin sur l'emplacement actuel de l'école Sainte Thérèse. II fut fondé par Saint Amand. Vers 910, le monastère perd son autonomie et devient filiale de Cluny. L'abbatiale est finie de construire au XIIème siècle. A la vieille de la révolution, les moines quittent Nantua.

Les sœurs Saint-Charles

Au début du siècle dernier, des religieuses de la communauté Saint Charles s'installent à Nantua et grâce à une donation elles utilisent les locaux de l'école.
Elles y implantent une école pour « les enfants du peuple ainsi qu'un internat. Mais l'établissement est fermé comme environ 3 000 autres en France, suite à la loi Combes (Juin 1902). Vers 1905, les bâtiments sont confisqués et les  religieuses quittent Nantua.

La fondation de l'école

En 1909, l'Abbé Bardet arrive dans la paroisse de Nantua. Il rachète les bâtiments et demande à Mademoiselle Jeanne Michaud de s'occuper de l'école privée de filles. « II crée donc en 1911, l'école libre qui devient l'objet de ses plus chers soucis comme de sa plus vive sollicitude. » L'école Sainte Thérèse est ouverte avec 4 élèves. Rapidement l'effectif augmente pour atteindre une cinquantaine d'élèves de 4 à 12 ans réparties en 2 sections.
La salle Saint Louis est construite à la veille de la première guerre mondiale. Elle sera la première salle de spectacle de Nantua. De nombreuses pièces y sont jouées avec souvent comme actrices des membres de l'Amicale des anciennes élèves de l'école.
La popularité de l'école est grandissante et en 1922 une section enfantine qui accueillera aussi des garçons est créée. A la place des bâtiments de la maternelle actuelle, il y a un verger où sont placées la statue de Sainte Thérèse et des petites maisons. Les kermesses avec repas ont lieu ici. Une fois par an les enfants vont jouer dans la grande cour. La fête de la Directrice est l'occasion d'un après-midi de liberté car la discipline est sévère. Tous les samedis Monsieur le Curé vient remettre les médailles et les élèves montrent leur ruban le dimanche à l'office.

Le collège et l'internat

Après la seconde guerre mondiale, les classes vont de la maternelle au brevet, la classe unique de maternelle est mixte.
En 1949, l'internat ouvre et le dortoir héberge 10 élèves.
En 1951, L'APEL est créée.


L'école passe sous contrat simple avec l'Etat en 1962. Elle compte alors 115 élèves. Les classes sont mixtes jusqu'au CP. Mais en 1987, le collège doit fermer et donc également l'internat.

L'école mixte

A la fin des années 70, les garçons sont acceptés dans toutes les classes. L'école connaît alors une progression d'effectifs constante accompagnée d'ouverture de classes.
En 1975, pour faire face à l'augmentation des effectifs, la construction d'un nouveau bâtiment est nécessaire. L'ancienne salle de spectacle perd ses gradins pour être rehaussée. Cela permet l'installation d'un second étage où trois salles classes de maternelle sont aménagées pour la rentrée 1978.
Depuis le milieu des années 80, les effectifs stagnent. Malgré ses difficultés, l'école Sainte Thérèse bénéficie d'une bonne « image de marque ».

Et aujourd'hui

A la rentrée prochaine, l'école Sainte-Thérèse aura 6 classes allant de la Petite Section au Cm2. Grace à l'action de toute la communauté éducative et notamment de l'APEL, chacune des classes est équipée, depuis quelques temps, de VPI, permettant un travail pédagogique dans l'ère du Numérique...